Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 12:26

Taro, 28 ans, a souffert des consequences d`un stress accru qui lui font maintenant peser 2,5 fois le poids qu`il devrait normalement peser. La demarche empotee, vetu d`un meme costume bleu marine XXL, encombre d`une sacoche debordant de paperasses, son agenda quotidien se remplit sur la Tokkaido entre cours prives d`anglais, de mathematique ou de geographie qu`il donne, et les manifestations humanitaires auxquelles il participe.

"La France et le francais m`interessent beaucoup !".

A l`origine de cette affection particuliere, son amitie avec un journaliste francais d`un grand quotidien et son affiliation a une association humanitaire francaise. Taro est engage sur de nombreux fronts: la Birmanie, les otages de la Coree du Nord, la repression des Chinois dans diverses regions, et meme le Soudan. Les manifestations aupres de la delegation Nord Coreene ou l`ambassade de Chine, il en a vu de toutes sortes, "La derniere fois un chinois m`a envoye son poing sur la figure, je l`ai pris de plein fouet". Son savoir sur l`international est impressionant, son engagement politique sincere, son amour de l`histoire egalement.

"La revolution francaise est une epoque extraordinaire, mon personnage prefere est Danton, c`etait un super gars!" Une passion qui lui affine son savoir sur le sujet. Les Lumieres, les Droits de l`homme, tout le flot de nouveaute de la revolution francaise l`inspire dans ses engagements politiques.

"Bien sur, il y a eu des victimes innocentes, je pense a Marie Antoinette, ou le roi Louis XVI, en fin de compte, quand on lit bien le contexte, ils n`avaient pas merite de mourir comme ca !"  Humain, les causes opprimees sont son credo et une source d`energie qui le rend plus volontaire.

La deuxieme guerre mondiale a fait souffrir le Japon enormement dit-il. Nombreux civils sont morts de privations, de faim, mais aussi de la bombe atomique, en fin de compte "La guerre a ete injuste avec le Japon". En depit des atrocites attribuees a l`armee imperiale "Le massacre de Nanking est exagere, on blame beaucoup Tojo Hideki pour ca, mais d`apres sa fille que je connais, ce n`etait pas de sa faute, ce n`est pas si simple." .

Puis il enchaine sur Napoleon, admire le jeune general audacieux, glorifie l`empereur agressif, decrit les grandes lignes de son histoire, de l`ecole d`artillerie jusqu`aux 100 jours et  fait le voeu d`aller voir son cerceuil a Paris.

"Mais ce que je veux vraiment faire, c`est aller boire un cognac au Recamier rue Recamier comme Danton le faisait"



Partager cet article

Repost 0
Published by Giyo Chan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les autres Japonais
  • Les autres Japonais
  • : Exploration sociale de la vie d'un étranger au Japon
  • Contact

Chroniques sociales d'un français au Japon

 

Un jour ou l’autre, nous allions tous mourir et une fois nos corps emportés et enfouis dans la terre, seuls nos amis et nos familles sauraient que nous avions vécu. Nos morts ne seraient pas annoncées à la radio, ni à la télévision. Il n’y aurait pas de notices nécrologiques dans le New York Times. On n’écrirait pas de livres sur nous. Cet honneur-là est réservé aux puissants et aux célébrités, aux gens d’un talent exceptionnel, mais qui se soucierait de publier les biographies des gens ordinaires, de ceux qu’on ne chante pas, de ceux qu’on rencontre dans la rue tous les jours de la semaine et qu’on ne prend même pas la peine de remarquer ?" - Paul Auster - Brooklyn Follies 

Chers lecteurs,

Bienvenue sur les autres japonais. Vivant au Japon depuis plus d'une dizaine d'année, j'ai commencé ce blog en 2008, afin de partager avec vous une expérience du Japon au travers des autres, les proches, les inconnus, les rencontres fortuites, parfois un compagnon de voyage dans un train, tous ceux et toutes celles qui dans un regard, des mots prononcés, des attitudes, ont laissé entrevoir un peu de leur vérité.

Les autres japonais n'a qu'un thème central, celui de vous parler de ceux dont on ne parle pas au Japon, ceux que l'on ne regarde pas, que l'on ne voit pas et que pourtant nous croisons tous les jours.

Je vous souhaite une bonne lecture. 

Giyo Chan

 


 

 

 

Ecrire à l'auteur

Archives